• 00 212 5 28 82 20 83
  • 00 212 6 61 75 20 25
  • info@agadir-visite.com

Agadir Excursions

Imouzzer 4x4 (1j)

  • A partir de 150 € par véhicule
  • Durée: Une Journée

L'Arganier, nom scientifique : Argania Spinosa, l'arbre mythique, épineux aux feuilles atténuées de 8 à 10 m de haut, très résistant et peut vivre jusqu'à 200 ans, parfaitement adapté à l'aridité du sud-ouest Marocain et sa silhouette est caractéristique, tronc noueux, tortueux et assez court à plusieurs parties entrelacées, ce qui facilite aux chèvres de grimper dessus et dedans. ne perd pas ses feuilles que transitoirement en cas de grande sécheresse.

En Savoir plus

Parc Animalier 4x4 (1j)

  • A partir de 170 € par véhicule
  • Durée: Une Journée

"Rokein" (2000 ha) & "Arrouais" (1200 ha), les deux réserves gérées par le Parc National Souss Massa. Elles sont totalement clôturées et surveillées par des gardes forestiers. Cette protection facilite le développement d'un couvert végétal propice à l'alimentation des grands animaux et garantit leur sécurité.
Ces deux conditions essentielles favorisent la reproduction naturelle, et donc l'augmentation des effectifs de chacune des espèces. Ainsi se constitue un stock d'animaux nés dans des conditions proches de la vie sauvage, donc plus facile à réintégrer dans la nature que ceux issus de zoos ou de parc d'Attraction.

En Savoir plus

Parc Animalier 4x4 (½j)

  • A partir de 110 € par véhicule
  • Durée: Une demi-journée

Les animaux présents dans les réserves "Rokein & Arrouais" sont en régression à l'état sauvage. L'Oryx et L'Addax sont même menacés de disparition à court terme. La chasse intensive avec des armes à feu et des véhicules rapides a accéléré leur recul dans les dernières décennies. Il faut ajouter à ces causes anthropiques les périodes de sécheresse qui ont frappé la bande Sahélienne depuis 50 ans. Condamnés à errer sur d'immenses surfaces de désert à la recherche de nourriture, ces animaux ont encore accentué leur fragilité démographique en adoptant un taux de reproduction très faible. Leur survie à l'état sauvage sur notre planète dépend maintenant du bon vouloir des humains.

En Savoir plus